Patrimoine
Jenny HIPPOCRATE

Jenny HIPPOCRATE

Nul ne pouvait prédire le destin de Jenny Hippocrate à part elle-même.

A l’âge de 12 ans, elle dit à sa mère : je vais partir en Afrique pour sauver des enfants malades.

A 15 ans, elle commence à récolter toutes sortes de « choses » pour envoyer vers ce continent, elle n’a jamais su si  le colis est arrivé à bon port.
Puis la naissance de son fils Taylor a confirmé ses « prédictions », Jenny Partait vers ce grand continent pour enfin aboutir à son destin.

Elle a traversé les mers, les frontières, côtoyer les plus influents et les plus démunis, elle a tutoyé la mort, les hécatombes, les visions apocalyptiques ont accompagné sa vie.

Elle n’a jamais rebroussé chemin. Debout, stoïque, tel un seul arbre résistant à la tempête, elle est restée digne, tenant sa promesse : sauver des enfants malades.

La vie ne l’a certes pas gâtée, mais ne dit-on pas que la souffrance est donnée aux grandes âmes ?

Sa vérité froisse, quelques fois ses paroles sont offensantes, sa vision des choses peut être différente de celle des autres, son fou rire agace, ses pleurs font… Pleurer et sa vie est certainement enviée.

Elle répond à tout cela : Ça fait partie de la vie et nous sommes en vie !

Pierre-Marie PORY-PAPY

Pierre-Marie PORY-PAPY

Pierre Marie PORY-PAPY est l’un des représentants majeurs de la lutte pour l’abolition de l’esclavage. Grâce à son action pour gérer le conflit lié a l’emprisonnement de l’esclave Romain; il a joué un rôle décisif dans les événements qui ont précipité la mise en œuvre de l’abolition en Martinique en 1848.

1 COMMUNE, 1 HISTOIRE / MORNE A L’EAU

1 COMMUNE, 1 HISTOIRE / MORNE A L’EAU

Nommée en premier lieu «Case-aux-Lamentins» par les Caraïbes, Morne-à-l’eau doit son premier nom aux lamentins qui se reproduisaient énormément dans cette zone. Elle prit le nom de définitif de Morne-à-l’eau par rapport à la source située sur le flanc du Morne Grippon près de laquelle les esclaves et les affranchis venaient faire leur marché.

Joignez notres newsletter.