Written by Chantal CHARLES-ALFRED

Chantal Charles-Alfred, est originaire du Morne-Rouge en Martinique. Depuis sa plus tendre enfance, elle a été baignée lors des rencontres familiales par des anecdotes diverses sur les différents membres de la famille. Sa passion pour la généalogie est un héritage de son grand-père qui connut une vie remplie d’histoire et d’anecdotes.

31 janvier 2021

En novembre 1826, une ordonnance royale autorise la création d’une banque en Guadeloupe. En 1849 après l’abolition de l’esclavage, 1/8 de l’indemnité reçue par les propriétaires constitue le capital de la banque Créée le 11 Juillet 1851, cette banque ne prête que sur la récolte en cours.

En Octobre 1860, un décret impérial autorise la création du Crédit Colonial. Transformé en Crédit Foncier Colonial le 31 Août 1863, il établit des prêts sur hypothèque à long terme.

Le 3 Février 1881, la première agence de la Caisse d’Epargne ouvre à Pointe-à-Pitre.

La Caisse Centrale de la France libre (CCFL) est créée par l’ordonnance du 2 décembre 1941. Ses rôles principaux sont l’émission monétaire, le Trésor public et le contrôle des changes du gouvernement du Général de Gaulle en exil à Londres et des territoires ultra-marins ralliés au CFLN.

L’ordonnance du 2 février 1944 change son nom en Caisse Centrale de la France d’Outre-Mer (CCFOM). Sa compétence est limitée aux territoires d’Outre-Mer, le trésor central étant assuré par la Trésorerie générale d’Alger. Dans la lignée de la conférence de Brazzaville du 6 février 1944, elle s’oriente peu à peu vers la fonction de banque de développement.

En 1959, la CCFOM met en circulation des billets de son émission dont les valeurs faciales sont libellées en francs.

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

Ces francs conservent la même valeur monétaire que le franc métropolitain. Le décret du 25 décembre 1945 créant le franc CFA ne s’applique pas en effet aux 3 territoires d’Amériques qui deviennent des départements d’outre-mer conformément à la loi du 19 mars 1946.

La circulation monétaire est constituée par des billets propres à chaque département. Ils illustrent des faits marquants, des personnages illustres de l’histoire des départements et territoires concernés ou présentent des paysages ou des scènes de la vie économique locale.

Ils se démarquent toutefois des billets métropolitains par des couleurs généralement plus vives et, bien entendu, par les sujets représentés.

Par la suite, les billets étrangers au département sont rapatriés vers leur lieu d’origine. Puis un arrêté en date du 3 avril 1959 mettra fin à ce cloisonnement pour les Antilles et pour la Guyane où l’unité monétaire est la même. Désormais les billets de l’un de ces trois départements sont utilisables dans les deux autres.

La monnaie métallique en usage en Guadeloupe comme en Guyane et à la Martinique est constituée de pièces métropolitaines, mises en circulation par le Trésor Public.

Le nouveau franc prend l’appellation de franc des Antilles et en Guyane à partir du 1erJanvier 1965, en exécution d’un décret du 30 décembre 1964. Des billets de 5,10 et 50 francs sont mis en circulation.

Un billet de 100 francs sera émis en 1966.

Le système perdurera jusqu’en 1975, date à laquelle l’unification sera fera entre les départements d’outre-mer et la métropole.

Afin d’unifier l’équilibre économique du système monétaire entre la métropole et les différents départements, la banque de France décide de remplacer les billets de banque émis par la CCFOM par des billets de la Banque de France.

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

Afin de familiariser rapidement la population, tous les signes monétaires émis avant le 1er janvier 1975 sont retirés de la circulation et privés de cours légal.

Il en sera de même pour la Réunion et Saint-Pierre et Miquelon après 1976 suite au référendum du 8 février.

Le même scénario se répète à nouveau, en 2002, avec l’arrivée de l’euro.

En tout ça, si vous avez encore quelques uns de ces précieux billets qui dorment dans vos tiroirs, ou sous votre matelas, sachez que vous possédez un véritable trésor !!!

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

Sources

Vous pourriez aussi aimer…

Le procès Mahaudière

Le procès Mahaudière

Le procès Mahaudière Au cours de l’année 1840, un procès a marqué l’histoire de la Guadeloupe.  Les faits Voici les...

L’esclave ROMAIN

L’esclave ROMAIN

L’esclave ROMAIN Sommaire Le contexte 1er incident 2ème incident L'attaque diligentée par le maire Source Le contexte...

2 Commentaires

  1. Pat Vil

    Un article très intéressant et fort instructif. Merci Chantal pour ces informations.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This

Partagez sur :

Partagez cet article avec vos amis!