Written by Chantal CHARLES-ALFRED

Chantal Charles-Alfred, est originaire du Morne-Rouge en Martinique. Depuis sa plus tendre enfance, elle a été baignée lors des rencontres familiales par des anecdotes diverses sur les différents membres de la famille. Sa passion pour la généalogie est un héritage de son grand-père qui connut une vie remplie d’histoire et d’anecdotes.

18 mars 2021

Darling LÉGITIMUS

(1907 – 1999)

Sommaire

Son enfance

Darling LÉGITIMUS, de son vrai nom Marie Berthilde PARUTA dite Mathilde est née au Carbet, en Martinique le 21 novembre 1907. Elle est la dernière d’une fratrie de 5 enfants. Sa mère Marie Occuline PARUTA, couturière, décèdera peu de temps après sa naissance.

Orpheline très jeune, elle sera élevée par sa tante à Caracas, au Venezuela.

 En 1923, âgé de 16 ans Mathilde se lance à la conquête de Paris. A cette période, il n’y a quasiment pas d’artistes noirs.

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

Ses début au bal Blomet

En 1925, elle croise la route du célèbre affichiste Paul COLIN.

Grâce à lui, Mathilde intègre la célèbre « Revue Nègre » située à la rue Blomet et devient l’une des danseuses de Joséphine BAKER. Elle y rencontre d’autres personnalités noires telles que Sidney BECHET et Sidney POITIERS.

Elle progresse dans le monde  du spectacle et commence à se faire remarquer. Elle prend alors le nom de scène de Miss Darling.

Elle inspire le grand peintre Pablo PICASSE et pose pour lui en tant que modèle. Elle posera aussi pour le grand sculpteur Paul BELMONDO, père du comédien Jean-Paul BELMONDO.

Durant les années 1930, Mathilde est auteur, compositeur et interprète de chansons antillaises de biguine et de mazurka. Elle enregistre et se produit aussi au Bal Blomet aux côtés des musiciens connus de l’époque tel que Sosso Pé-En-Kin et son orchestre.

Sa carrière d’artiste

En 1933, Darling LÉGITIMUS obtient son premier rôle au cinéma dans le film « Bouboule 1er roi nègre » de Léon MATHOT, au côté de son fils Théo. A cette époque, les personnages de femmes noires sont très rares et ses apparitions seront pour la plupart des seconds rôles.

De 1933 à 1972, elle fait tout de même des apparitions dans les films de grands metteurs en scène, tels que « les perles de la couronne » de Sacha GUITRY en 1937, « le salaire de la peur » d’Henri-Georges CLUZOT en 1951, avec Charles VANEL et Yves MONTAND, « les sorcières de Salem » en 1957, au côté de Simone SIGNORET, « le feu follet » de Louis MALLE ou encore « le cri du cormoran le soir » de Michel AUDIARD et aux cotés de pointures telles que Robert ENRICO, Jean Claude BRIALY, Bernardo BERTOLUCCI

Elle côtoie aussi des comédiens tels Arletty, Fernandel, Marlon BRANDO, Pierre BRASSEUR ou encore Coluche….

A la télévision, on peut voir Darling LÉGITIMUS dans des productions telles que « la case de l’oncle Tom » adaptée par Jean-Christophe AVERTY, dans « le dernier tango à Paris » ainsi que dans le film « la femme noire » de Christian JAQUE.

En 1954, elle commence une carrière dans le monde du théâtre

Elle interprètera plusieurs rôles aux côtés de scénaristes renommés tels que Raymond ROULEAU pour « les Sorcières de Salem », du metteur en scène Arthur MILLER ou encore « les nègres » de Jean GENET ainsi que pour « la tragédie du roi Christophe » d’Aimé CÉSAIRE et bien d’autres encore …

La même année, elle participe à la création de la troupe « Les Griots », première compagnie théâtrale entièrement noire.

Le 21 novembre 1963, elle épouse le journaliste Victor-Etienne LÉGITIMUS, fils du député Hégésippe LÉGITIMUS, maire de Pointe-à-Pitre.

La famille LEGITIMUS

Le couple aura 5 enfants qui baigneront tous dans le milieu artistique. Marcelle, Théo acteur et musicien de jazz, Gésip producteur de télévision et cofondateur de Radio France Outre-mer, Gustave et Clément.

Darling LÉGITIMUS est aussi la grand-mère de David, chanteur interprète, de Samuel et Pascal LÉGITIMUS.

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

A l’issue de son mariage, Mathilde qui était connu sous le nom de Miss Darling, prend le nom de son époux et devient Darling LÉGITIMUS.

Une artiste engagée

En 1975, avec Benjamin Jules ROSETTE, elle fonde le premier théâtre noir de France

Les comédiens, metteurs en scène, musiciens et artistes noirs vivant à paris n’ont pas de lieu dédié pour s’exprimer et pour présenter leurs créations.

Cet espace culturel a pour vocation de donner à chacun le rôle qu’il mérite afin de pas s’enfermer dans des clichés prédéfinis.

Le théâtre noir sera un lieu culturel dédié à l’identité culturelle de l’homme noir.

En 1983, Darling LÉGITIMUS fait sa dernière apparition dans le remarquable film d’Euzhan PALCY, « La Rue Cases-Nègres » tiré du roman éponyme de Joseph ZOBEL.

Elle y interprète le rôle d’une grand-mère, Man Tine, dans un village antillais des années 1930.

Le film rencontrera un énorme succès et comptera plus 1 million d’entrées au box-office.

Ca sera malheureusement sa dernière apparition au cinema.

La consécration

Pour ce film, elle connaitra la consécration et obtiendra à l’âge de 76 ans, la prix Volpi de la meilleure interprétation féminine à la Mostra de Venise.

En 1998, Darling LÉGITIMUS reçoit la distinction de Chevalier de l’Ordre National de la Légion d’honneur.

Elle décèdera quelques mois, plus tard, le 7 décembre 1999 au Kremlin-Bicêtre à l’âge de 92. Ses cendres reposent au Colombarium du Père Lachaise.

Il est dommage que le public ait pris connaissance tardivement de son immense talent. Malgré tout, elle reste dans la mémoire de chacun de nous. 

Source

https://video-streaming.orange.fr/tv/destins-darling-legitimus-la-bien-aimee-CNT000001pUnt5.html
http://africultures.com/personnes/?no=22621

Vous pourriez aussi aimer…

LE TOUR DES YOLES

LE TOUR DES YOLES

LE TOUR DES YOLES Chaque année, le Tour des Yoles constitue l’évènement majeur des grandes vacances en Martinique. Il...

Jenny HIPPOCRATE

Jenny HIPPOCRATE

Jenny HIPPOCRATE ou LA VIE D’UN GENIE Nul ne pouvait prédire le destin de Jenny Hippocrate à part elle-même Sommaire...

Pierre-Marie PORY-PAPY

Pierre-Marie PORY-PAPY

Pierre-Marie PORY-PAPY 1804 - 1874 Son parcours Pierre-Marie PORY-PAPY  est né le 3 mai 1805 à Saint-Pierre en...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This

Partagez sur :

Partagez cet article avec vos amis!