Sé an mil-ui-san-katr-é-ven kè Alfred PARÉPOU ki té an giyanè maké prèmyé roman an kréyol.

Kèlkè lanné plita an diz-nèf-san-trant Aimé CÉSAIRE koumansé palé dé négritid, é vent-an plita apré on pongnèt entélèktyèl gwadloupéyen yo té ka kryé Gilbert de CHAMBERTAND, Bettino LARA, Rémy NAINSOUTA, fondé lakadémi kréyol antiyèz. Òrganizasyon lasa té ni pou bi dé kolèkté tout patrimwàn owal a pròvèb kont é poèm annou.

I fo nou té atenn jis an mil-nèf-san-swasant èvè rèvandikasyon séparatis é endépandans afrikenn pou nou té vwè parèt an dòt révolisyon a kréyol èvè Édouard GLISSANT é Frantz FANON.

An mil-nèf-san-swasant-kenz, Jean BERNABÉ kréyè lè GEREC-F (Gwoup d’étid é dè rèchèch an l’èspas kréyol é fwansé). Sé sa ki pèrmèt di fiksé gramè kréyol Matinik é Gwadloup. Yo entrodui’y lékol pa an sirkilè (SAVARY) an diz-nèf-san-katr-é-ven-dé.

Claudien REBUS (RNèg Pofésè)

« C’est en 1880 qu’Alfred PARÉPOU, guyanais, écrit le premier roman en créole.

Quelques années plus tard en 1930, Aimé CÉSAIRE commence à parler de négritude. Vingt ans plus tard, une poignée d’intellectuels guadeloupéen nommée Gilbert de CHAMBERTAND, Bettino LARA et Rémy NAINSOUTA, fonde l’académie antillaise du créole. Cette organisation avait pour but de collecter tout notre patrimoine oral des proverbes et contes aux poèmes. 

Il a fallu attendre jusqu’en 1960 avec les revendications séparatistes et les indépendances africaines pour voir apparaître une autre révolution du Créole avec Édouard GLISSANT et Frantz FANON.

En 1975, Jean BERNABÉ créé le GEREC-F ( Groupe de Recherches et d’Études en Espace Créole et Francophone). C’est ce qui a permis de fixer la grammaire du créole de Martinique et de Guadeloupe.   En 1982, ils l’introduisent à l’école par un circulaire (SAVARY). »

Claudien REBUS (RNèg Pofésè)

Retour en haut de l’article

Vous pourriez aussi aimer…

Fernand GABOU

Fernand GABOU

Fernand GABOU Mort pour la France (1893- 1924) Sommaire Son enfance Son parcours Ses autres frères Source Son enfance...

LUCE Le MAISTRE

LUCE Le MAISTRE

LUCE Le MAISTRE (1912- 2000)   Issue d’une fratrie de 10 enfants, Luce Le MAISTRE est née en Martinique le 12 avril...

Médard ARIBOT

Médard ARIBOT

Médard ARIBOT (1901- 1973) Sommaire Des origines africaines Un parcours marginal Son envoi à Cayenne Sources Des...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This

Partagez sur :

Partagez cet article avec vos amis!