Written by Chantal CHARLES-ALFRED

Chantal Charles-Alfred, est originaire du Morne-Rouge en Martinique. Depuis sa plus tendre enfance, elle a été baignée lors des rencontres familiales par des anecdotes diverses sur les différents membres de la famille. Sa passion pour la généalogie est un héritage de son grand-père qui connut une vie remplie d’histoire et d’anecdotes.

7 avril 2021

Teddy RINER

(1989)

Sommaire

Son enfance

 Teddy RINER est né le 7 avril 1989 à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe.

Son père Moïse RINER, originaire de Vieux-Habitants, travaillait à la poste et sa mère Marie-Louise originaire du Lamentin, était auxiliaire de puériculture. Il est issu d’une fratrie de 4 enfants, 2 sœurs et 1 frère.  

Teddy est un petit garçon débordant d’énergie. Il aime lire, le chant et la musique. Mais ça n’est pas suffisant. Afin de le canaliser, ses parents l’inscrivent à l’âge de 5 ans au club multisports de l’Aquaboulevard. Il s’exerce alors quasiment à tous les sports, de l’escalade au golf, du karaté au tennis, du squash à la natation y compris le modern jazz… Mais très vite, il s’oriente vers le judo et le football.

A 6 ans, il est licencié dans les deux disciplines, respectivement au Paris Judo et à Levallois. Il est très doué dans les deux domaines. Au foot, notamment où il occupe le poste de défenseur, il termine la saison meilleur marqueur de son équipe. 

Une carrière précoce

Mais finalement Teddy optera pour le judo. Au Paris Judo puis au Judo Club Bolivar près des Buttes Chaumont, il est entraîné par Alain PERRIOT.

 Au judo, je suis seul responsable de la victoire ou de la défaite !!!

Très vite repéré par sa carrure et par ses prestations pour son âge, 13 ans, Teddy quitte le cocon familial et rejoint le pôle espoirs de Rouen. Il n’y restera qu’une année pendant laquelle il s’entraînera avec Dominique PAOLOZZI.

Malgré son jeune âge, mais avec un gabarit imposant, Teddy se retrouve souvent à affronter des adversaires plus âgés que lui. On ne lui fait aucun cadeau mais comme il déteste perdre,  il ne se laisse pas abattre et il progresse rapidement. Sa devise travailler encore et encore …

L’année suivante, à l’âge de 14 ans, il se fait remarquer lors des championnats de France cadets. Il revient dans la capitale pour intégrer la filière élite de l’équipe de France à l’Institut National des Sports et de l’Education Physique (l’INSEP) où il sera interne. Dès lors, il est prêt à évoluer vers le monde professionnel.

Il effectue le plus gros de sa préparation avec Benoît CAMPARGUE l’un des coachs nationaux, mais sans jamais vraiment s’éloigner de Serge DYOT, son entraîneur depuis l’adolescence.

Un jour, lors d’une séance, son entraîneur offre sa propre ceinture noire à son jeune judoka, qui avait oublié la sienne. « Je l’ai ensuite utilisée pour un combat, se souvient Teddy. Elle m’a porté chance. J’ai trouvé qu’elle m’allait mieux qu’à lui. Depuis, je ne l’ai plus abandonnée. Je la porte à toutes mes compétitions. C’est ma ceinture fétiche. »

En 2005, désormais membre de l’équipe de France, il obtient sa première sélection en équipe de France lors d’un championnat d’Europe qui se déroule en Croatie. Il reviendra d’ailleurs avec la médaille de Bronze. La première d’une longue série.

La même année, il décrochera également les titres de champion de France cadets et juniors. Il n’a que 16 ans !

Sa véritable ascension commence vraiment en 2007 !!!

Son ascension

Agé de 18 ans, il devient, à Rio de Janeiro, le plus jeune champion du monde senior de l’histoire en s’imposant chez les poids lourds. La même année, il remporte également les championnats du monde chez les juniors à Bangkok, toujours chez les lourds.

La machine RINER est lancée et plus rien ne peut l’arrêter !!!

A partir de ce moment, il remportera tous les titres mondiaux dans la catégorie des plus de 100 kg jusqu’en 2018 !!!

En 2008, il se consacre à la préparation des Jeux olympiques de Pékin, escomptant y obtenir la médaille d’or, le seul titre manquant à son palmarès. Battu, il doit se contenter de la médaille de bronze. Un très relatif et provisoire coup d’arrêt à sa carrière sportive lui permet, en 2009, d’obtenir son baccalauréat en section micro-informatique et de suivre, quelques temps plus tard, des cours à Sciences Po.

Cette même année, Teddy RINER change de club et devient sociétaire du Levallois Sporting Club Judo.

En 2009, il décroche encore deux nouvelles médailles mondiales seniors, chez les lourds à Rotterdam, Pays-Bas puis en 2010 à Tokyo.

Le titre qu’il obtient en septembre 2011 lors des championnats du monde à Paris le fait entrer dans la légende, il devient le premier judoka masculin à avoir remporté cinq titres mondiaux.

En août 2012, lors des Jeux de Londres, il décroche le titre olympique.

En 2013, il remporte le Tournoi de Paris avant de s’imposer de nouveau au championnat d’Europe de Budapest et de s’octroyer un nouveau titre de champion du monde à Rio de Janeiro.

 Le 26 avril 2014, Teddy RINER devient pour la 4 ème fois Champion d’Europe des plus  de 100 kg en battant à Montpellier le Géorgien Adam OKRUASHVILI.

Le 29 août 2015 Teddy RINER remporte son huitième titre mondial chez les plus de 100 kg en s’imposant face au japonais Ryu SHICHINOHE, sur un waza-ari puis un yuko.

 Le 6 Août 2016, Teddy est désigné porte-drapeau de la Délégation Française lors de la cérémonie des jeux olympiques face à Tony PARKER.

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

Le 16 Août 2016, Teddy RINER devient Champion Olympique pour la deuxième fois. Il entre une nouvelle fois dans l’histoire du sport en égalant le record de titres mondiaux, détenu jusque-là par la Japonaise Ryōko TANI.


Le 2 septembre 2017, Teddy RINER est Champion du Monde des plus de 100 kg pour la neuvième fois en battant le brésilien David MOURA en finale, à Budapest.

Le 11 novembre 2018, Teddy RINER est Champion du monde pour la 10 ème fois. Il s’impose en finale contre le Belge Toma NIKIFOROV lors des Mondiaux de Marrakech.

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

10 ans invaincu

Au vue d’un palmarès incroyable marqué par 154 victoires, Teddy a connu seulement 3 défaites.

Tout d’abord lors les jeux de Pékin, au 3ème tour face à l’Ouzbek Abdullo TANGRIEV, où il est pénalisé pour non-combativité, puis en finale lors des championnats du monde le 13 septembre 2010 pour le titre « toutes catégories » des mondiaux de Tokyo face au japonais Daiki KAMIKAWA par décision de l’arbitre.

Le 9 février 2020, après 154 victoires consécutives dont les 2 dernières ce même jour, Teddy RINER perd son premier combat depuis 2010 lors du Grand Chelem à Paris contre le Japonais Kokoro KAGEURA.

Avec comme objectif un troisième titre olympique en 2020, Il se déclare prêt à continuer sa carrière sportive jusqu’aux jeux olympiques de  Paris en 2024.

Un homme médiatique

Teddy possède un fort potentiel médiatique et est régulièrement sollicité par de nombreuses marques qui souhaitent associer son image à leurs produits.

Cet engouement s’accentuera davantage après 2007, lorsqu’il remporte son cinquième titre planétaire. On peut le retrouver dans plusieurs des publicités pour des marques telles que les biscuiteries Brossard, l’entreprise Atos, Cofely mais aussi Pitch Candia, Ford et Renault. Il est aussi présent dans le sport avec le partenariat avec Adidas.

Cependant, le sportif reste tout de même vigilant quant à son image de marque. Il s’entoure de sa famille et de conseillers qui inter-agissent en sa faveur pour l’aider à faire face à ce déferlement de sollicitations.

Dans la vie privé, il est père d’un petit garçon, né en 2014 et d’une petite fille née en 2018.

Depuis ses débuts dans le monde sportif, il bénéficie du soutien indéfectible de ses parents et de sa famille.

Un homme de cœur engagé dans plusieurs causes

Depuis Juillet 2012, Teddy RINER est le Parrain de l’institut IMAGE qui œuvre au profit de la Recherche et du Développement contre les maladies génétiques.  En tant que parrain, Teddy se mobilise pour lever des fonds et apporter des moyens supplémentaires à la recherche et aux soins. Il soutient également les enfants dans leur combat contre la maladie, notamment lors de rencontres.

Teddy RINER, est aussi ambassadeur de la réussite auprès des jeunes calédoniens. Il s’engage dans le plan de lutte contre la violence et la délinquance .

L’ Academy Teddy RINER

A force de travail et de persévérance,  Teddy RINER a acquis une combativité et de ténacité récompensées par ses nombreux titres.

Soucieux de transmettre son savoir aux nouvelles générations, Teddy RINER a créé une Academy portant son nom dans le but d’apprendre la meilleure méthode d’entrainement.

L’ Académie Teddy RINER permet à des centaines d’enfants de rencontrer Teddy et de passer une semaine à apprendre, aux côtés de ses anciens entraîneurs, de montrer ses meilleures techniques, sa manière de vivre le judo et les rudiments pour réussir et gagner.

Depuis 2018,  Teddy RINER est devenu ambassadeur d’UNICEF France. L’athlète s’engage notamment en faveur de la petite enfance.

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

Création d’une école de sport avec Franck PAPAZIAN.

La Médiaschool of Sports a pour objectif d’aider et de former les jeunes à tous les métiers,  à la promotion et à l’organisation d’événements sportifs et de proposer une deuxième carrière aux grands sportifs.

« Je suis passionné par la transmission et créer une école des métiers du management, de la communication et du marketing sportif est une formidable idée qui m’enchante. »

La reconnaissance

Il est récompensé en tant que jeune sportif français qui possède des performances annonciatrices d’une carrière prometteuse.

En 2008, Teddy est nommé Chevalier de l’Ordre national du Mérite d’une part et Chevalier de la Légion d’honneur en 2013.

En février 2013, une statue de cire à son effigie est créée au Musée Grévin

  • Plusieurs gymnases portent son nom à Sérignan,  à Goyave en Guadeloupe  et à Saint Nom         la Bretèche.
  • Un complexe sportif ainsi qu’une rue à Asnières sur Seine portent aussi son nom

  • A Vieux-Habitants, commune de son enfance, une statue grandeur nature a été                                    érigée le 25 aout 2018 sur la place du même nom

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

Source

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

  • Site officiel de Teddy Riner https://www.teddyriner.com/
  • Teddy, documentaire réalisé par Benoît Durand, Brice Baubit et Laurent Lefebvre

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

Les phrases chocs de Teddy

  « Un pessimiste voit les difficultés dans chaque opportunité. Un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté ».

Sa phrase choc pour réussir : “C’est simple : tu veux ? vas-y ! vas chercher ! …

« La seule à laquelle il faut se préparer, c’est la victoire » !

 

Vous pourriez aussi aimer…

AUGUSTE-AMBROISE BEBIAN

AUGUSTE-AMBROISE BEBIAN

AUGUSTE-AMBROISE BEBIAN (1789- 1839) Son parcours Issu d’une famille de riches négociants originaires de Toulouse,...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This

Partagez sur :

Partagez cet article avec vos amis!