Written by Chantal CHARLES-ALFRED

Chantal Charles-Alfred, est originaire du Morne-Rouge en Martinique. Depuis sa plus tendre enfance, elle a été baignée lors des rencontres familiales par des anecdotes diverses sur les différents membres de la famille. Sa passion pour la généalogie est un héritage de son grand-père qui connut une vie remplie d’histoire et d’anecdotes.

18 décembre 2020

GRATIEN CANDACE
(1873 – 1953)

Sa jeunesse

Gratien Candace est un homme politique originaire de la Guadeloupe.

Né le 18 décembre 1873 à Baillif, commune de la Basse-Terre, il est le fils d’Edouard Candace et de Marie Joseph Corvo.

Il exercera tout d’abord la profession d’enseignant pour finir par la suite Sous-secrétaire d’Etat aux colonies en 1932, sous la présidence d’Edouard Herriot puis de Joseph Paul-Boncour.

Parrainé par son Oncle Amédée Labique, maire de Vieux-Habitants,  il arrive en France pour terminer ses études où il obtient un Doctorat Es Science.

En 1906, il est appelé à Paris au cabinet du ministre du travail et entame alors un début de carrière politique et de journaliste. 

Sa carrière politique

Recruté au Cabinet du Ministre du travail René Viviani, il entre au parlement en 1912 comme député de la Guadeloupe.

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

Plusieurs fois réélus à cette fonction, il officiera au sein des radicaux en effectuant plusieurs mandats successifs de 1912 à 1932.

Durant la première guerre mondiale le contingent issu des colonies est très important.

Rapporteur Général de la Commission Supérieure des prisonniers de guerre, il est aussi nommé membre de la Commission du traité de paix et fait partie des Commissions des Finances, du Commerce et de la Marine Militaire.

Il prône le service militaire pour tous les jeunes issus des colonies et sera aussi à l’origine de l’intégration des jeunes antillais au sein du contingent. Les premiers combattants partent en octobre 1913.

Sur 25.000 combattants, plus de 6.000 hommes sont originaires de la Guadeloupe. 1.027  soldats perdront la vie au combat.

Tout au long de cette période, Candace s’attelle à mettre en valeur les colonies et à développer la marine marchande. Il participe à de nombreuses évolutions législatives dont la principale sera la création de zones franches dans les ports maritimes et fluviaux.

Grand-Croix de l’Ordre Royal du Cambodge et Grand Officier de l’Ordre du mérite et Honneur d’Haïti, il préside pendant de nombreuses années, la Section des Transports Maritimes au Conseil Supérieur des Colonies.

Le 13 mai 1921, il épouse Jeanne Marie BINET, fille du médecin Maurice BINET et d’Anne Joséphine DUBOIS. Sa belle famille est originaire du petit village de Lormaye en Eure et Loire.

En 1922, il participe à la création de l’Académie des Sciences coloniale, institut spécialisé dans les problématiques propres aux colonies et territoires d’outre-mer et qui deviendra par la suite l’Académie d’Outre-Mer.

Le 13 juillet 1924, Gratien Candace et Blaise Diagne, député du Sénégal accompagnent Edouard Daladier, ministre des Colonies à l’inauguration du monument de Reims dédié « aux Héros de l’Armée noire ».

En juin 1932, Candace est élu sous-secrétaire d’état aux colonies et devient le premier noir ministre. Il occupera cette fonction jusqu’en janvier 1933. La même année, il inaugure le Lycée du Havre qui comprend une classe préparatoire à l’Ecole Coloniale de Paris pour la formation des administrateurs coloniaux.

En 1939, Candace se distingue par ses actions multiples tendant vers l’union fraternelle de tous les français et dénonce tous les actes racistes.

 Homme controversé

Tout au long de sa carrière, Gratien Candace, développe des compétences multiples, diversifiées, reconnues qui le conduisent aux plus hautes responsabilités gouvernementales, industrielles et pédagogiques, aussi bien en qualité d’institeur puis par la suite en tant que élu et enfin de député. 

Délégué de Tahiti au Conseil Supérieur des colonies et vice-président de la Chambre des députés et Secrétaire d’Etat.

Pourtant, alors qu’il occupe la fonction de Vice-Président de la chambre des députés, en 1940, il vote les pleins pouvoirs au régime du Maréchal Pétain en 1940 et intègre le conseil national de Vichy

Décrié par ses pairs, il se retire de la vie politique juste après l’armistice de 1940.

Il décède d’une crise cardiaque dans sa propriété familiale de Lormaye, petite commune d’Eure et Loir, le 11 avril 1953 et sera enterré à Coulombs. Il était âgé de 79 ans.

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

Gratien Candace est aujourd’hui perçu comme un représentant de l’empire Francais au moment de son apogée. Il a cependant été très actif dans la réflexion sur  l’Empire Colonial et l’organisation politique, économique et culturelle raciale au niveau national et international.

 Sources

http://www2.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche/(num_dept)/1415

https://www.persee.fr/doc/outre_1631-0438_2008_num_95_360_4367_t1_0342_0000_1

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

 

Vous pourriez aussi aimer…

AUGUSTE-AMBROISE BEBIAN

AUGUSTE-AMBROISE BEBIAN

AUGUSTE-AMBROISE BEBIAN (1789- 1839) Son parcours Issu d’une famille de riches négociants originaires de Toulouse,...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This

Partagez sur :

Partagez cet article avec vos amis!