Written by Chantal CHARLES-ALFRED

Chantal Charles-Alfred, est originaire du Morne-Rouge en Martinique. Depuis sa plus tendre enfance, elle a été baignée lors des rencontres familiales par des anecdotes diverses sur les différents membres de la famille. Sa passion pour la généalogie est un héritage de son grand-père qui connut une vie remplie d’histoire et d’anecdotes.

12 octobre 2020

JOSEPH LAROCHE
(1886 – 1912)

Jeune ingénieur, fils de bonne famille

Joseph Philippe Lemercier Laroche est né à Cap-Haïtien en Haïti, le 26 mai 1886.
Son grand-père était le boitier du Roi Christophe.

À l’âge de 14 ans, il quitte son île natale pour intégrer une école d’ingénieur à Beauvais.

En 1907, il obtient son Certificat d’Etudes en Ingénierie et travaille sur la construction du métro de Paris, sur la ligne reliant la Porte de Versailles à la Porte de la Chapelle.

Un an plus tard, lors d’un voyage à Villejuif avec son mentor Monseigneur Kersuzan, évêque d’Haïti, il rencontre une jeune femme blanche, Juliette Lafargue, fille d’un négociant en vins. Malgré les discriminations très fortes à l’encontre des personnes de couleur qui existaient à cette époque, les deux jeunes gens se marient en 1908.

Neveu du Président d’Haïti

Bien qu’il soit ingénieur et de plus le neveu de Cincinnatus Leconte, sur le point d’être élu président d’Haïti, Joseph a 26 ans et il n’arrive pas à trouver de situation stable en France.

Il parvient donc à convaincre sa famille de regagner son île natale où la vie s’annonce meilleure. Juliette Laroche étant enceinte d’un troisième enfant, le départ est prévu au printemps 1912 afin que le bébé naisse à Haïti.

 Le Titanic, un choix par défaut

La famille réserve tout d’abord des billets en 1ère classe à bord du « France » de la Compagnie générale transatlantique mais annule le trajet en découvrant que les enfants ne peuvent pas y manger avec leurs parents.

Ils échangent donc leurs tickets contre des billets de 2e classe pour voyager à bord du Titanic.

Le 10 avril 1912,  en fin de journée, la famille embarque à bord du paquebot flambant neuf de la White Star Line lors de son escale en rade de Cherbourg.

Le naufrage

Joseph Laroche et ses enfants sont les seuls passagers noirs identifiés qui étaient sur le paquebot.

A bord de « l’Insubmersible », le racisme reste très présent. Les propos désobligeants à leur encontre sont légion. D’ailleurs, après le naufrage, la Compagnie Maritime devra s’excuser des propos dénigrants de certains employés à l’égard des Laroche.

La suite, tout le monde la connaît déjà… le 14 avril, le Titanic heurte un iceberg.

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

Les époux Laroche montent leurs deux fillettes sur le pont supérieur afin d’embarquer dans les canots de sauvetage.

Sa fille Simone est alors saisie par un marin et jetée dans un canot, sa mère subissant le même sort. Après nombre d’efforts, Joseph réussit à convaincre les marins d’embarquer également Louise. Elle sera l’une des dernières survivantes du naufrage.

Lui-même promet à son épouse de la retrouver dans un autre canot. Ce seront ses derniers mots.

Avec les 700 autres rescapés, Juliette et ses deux filles sont récupérées par le bateau « Le Carpathia ».   

À leur arrivée à bord du Carpathia, Joseph Laroche n’est pas présent, mais l’espoir demeure : il a pu être sauvé par un autre navire. Ce n’est qu’à l’arrivée à New -York, trois jours après que la famille doit se rendre à l’évidence : le père est mort.

Epilogue

Lorsqu’elles arrivent à New York, les trois Laroche n’ont nulle part où aller. Elles sont recueillies à l’hôpital St. Vincent, puis hébergées, nourries et vêtues par Hugh Kelly, un philanthrope. Juliette Laroche décide ensuite de rentrer à Villejuif auprès de son père. Le retour se fait à bord du paquebot français Chicago

Après de nombreuses démarches, il faudra attendre 1918 pour que Juliette perçoive un dédommagement de 150 000 anciens francs de de la White Star Line. Cette somme lui permettra d’ouvrir une teinturerie dans la maison familiale et de nourrir ses enfants.

Louise Laroche donnera le prénom de son « Joseph » à son fils, en hommage à son père.

Elle fait partie des sept derniers rescapés du Titanic et participera à de nombreuses commémorations. En 1995, elle participera notamment à l’inauguration d’une stèle commémorative à Cherbourg par la Titanic Historical Society.

Elle meurt à Paris le 28 janvier 1998.

Sources

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

https://lenouvelliste.com/article/205135/un-documentaire-inedit-sur-lhistoire-du-seul-passager-noir-du-titanic

https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Laroche

https://www.amazon.fr/seul-passager-noir-Titanic/dp/2916868356

https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/le-seul-passager-noir-du-titanic-354306.html

Vous pourriez aussi aimer…

CRASH de Deshaies

CRASH de Deshaies

Le CRASH de Deshaies 22 juin 1962 Sommaire Les faits Accident ou attentat ? Le vol Sabotage, accident ou attentat ???...

Pierre-Marie PORY-PAPY

Pierre-Marie PORY-PAPY

Pierre-Marie PORY-PAPY 1804 - 1874 Son parcours Pierre-Marie PORY-PAPY  est né le 3 mai 1805 à Saint-Pierre en...

Louis-Auguste CYPARIS

Louis-Auguste CYPARIS

Louis-Auguste CYPARIS (1874 - 1929) Qui est CYPARIS ? Louis-Auguste CYPARIS dit Ludger CYLBARIS est né à la Martinique...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This

Partagez sur :

Partagez cet article avec vos amis!