Written by Chantal CHARLES-ALFRED

Chantal Charles-Alfred, est originaire du Morne-Rouge en Martinique. Depuis sa plus tendre enfance, elle a été baignée lors des rencontres familiales par des anecdotes diverses sur les différents membres de la famille. Sa passion pour la généalogie est un héritage de son grand-père qui connut une vie remplie d’histoire et d’anecdotes.

26 juillet 2021

Max Mathias MATHURIN

(1945 – 1991)

Sommaire

Max Mathias MATHURIN fut un maire qui a beaucoup œuvré pour les habitants de la Désirade. Il a permis notamment l’acheminement de l’eau potable sur l’ile. Cependant, il connu une fin tragique dans la nuit du 22 octobre 1991.

Son enfance

Max Mathias MATHURIN est né à la Désirade en Guadeloupe le 22 décembre 1945.
  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

Son père Camille MATHURIN était entrepreneur en boucherie et sa mère Henriette SUCCAB donnait des cours à domicile. Max Mathias était issu d’une fratrie de 8 frères et sœurs.

Très tôt sa mère l’envoie en pension au Lycée Carnot de Pointe-à-Pitre. Il décide de continuer ses études à Aix-en-Provence dans l’hexagone, qui seront validées par un cursus en Sciences Po et par un diplôme de chercheur en Sociologie. Mathias obtiendra également une licence de philosophie et d’espagnol.  A son retour en Guadeloupe, il sera professeur de philosophie au lycée de Baimbridge pendant de nombreuses années. Ses élèves gardent de lui un très bon souvenir.

Ses actions

Sa carrière politique débute en 1977, suite à son élection à la mairie de la Désirade. Il est alors âgé de 32 ans.

Président de la société maritime durant 3 ans,  il a mis en place une structure de développement telle que les bateaux de transport de passagers puis de marchandises. Il était également Président de la compagnie aérienne Air Guadeloupe avec laquelle il acquit un avion gros porteur transatlantique.

Conseiller Régional, il entreprit de nombreux projets économiques et culturels de grande envergure pour la Désirade. Orateur sans limite et d’une grande éloquence, il fût pressenti pour suppléer Félix PROTO à la Région.

Il a notamment favorisé la mise en place d’une canalisation sous-marine partant de Capesterre-Belle-Eau passant par Sainte-Anne et Saint-François pour alimenter la Désirade en eau potable. Grâce à ces canalisations, il a permis aussi l’acheminement de l’électricité.

Il faut savoir que l’’île de la Désirade fut privée d’eau courante durant longtemps. Des puits et citernes faisaient le quotidien de la population. Deux usines de dessalement avaient cependant été construites mais rapidement détruites par le cyclone Hugo en 1989.

L’inauguration eu lieu le 21 février 1991, soit quelques mois seulement avant son assassinat.

Max Mathias MATHURIN  a beaucoup œuvré pour le développement du tourisme sur La Désirade. Il a mis en place toutes les structures concernant l’accueil et l’hébergement permettant un développement  harmonieux  sur l’île.  Des aides et des subventions ont été allouées dans le domaine de la restauration.

À sa mémoire

Aujourd’hui, une stèle commémorative  est érigée à l’endroit où a été tué Max Mathias MATHURIN et une bibliothèque porte également son nom.

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

Monsieur Emmanuel ROBIN dit Mano, Premier Adjoint et également beau-frère de Max Mathias MATHURIN, prendra la relève et poursuivra le travail commencé par l’ancien maire.

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

Mais qui a donc assassiné Mathias MATHURIN ?

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

Max Mathias MATHURIN fut assassiné le 22 octobre 1991.

En ce qui concerne le mode opératoire de cet assassinat complexe, les investigations ont permis de déterminer l’heure du crime et peut être les circonstances mais pas vraiment les causes réelles.

Les faits

Il est environ 23h. Max Mathias MATHURIN, maire depuis plus de 14 ans, quitte le domicile d’une amie à Baie-Mahault pour rejoindre son domicile près de Grand-Anse.

Aux alentours du pont de Souffleur, sa  voiture se retrouve prise en embuscade suite à une déviation inopinée.

Des hommes armés de fusils de chasse calibre 12, font irruption et  tirent sur le maire à bout portant selon les médecins légistes. Touché à la carotide et à l’abdomen, Max Mathias MATHURIN tente en vain d’échapper à ses poursuivants en sortant par le côté passager.

Comble de l’horreur, le corps du maire est ensuite aspergé d’essence avant d’être brulé. Sa langue fut également coupée … signe que l’on voulait le réduire au silence.

Lorsque la nouvelle tombe au petit matin, toute la population est sous le choc. Personne ne comprend ce terrible crime. Les enquêteurs et les gendarmes investissent l’île durant plusieurs jours afin d’interroger les riverains, amis du maire … en vain.

Plusieurs indices incriminent une personne bien connue de l’entourage du maire, mais faute de mobile et surtout d’arme du crime, aucune charge ne sera retenue contre lui.

Selon plusieurs témoignages, deux individus auraient été aperçus achetant des talkie-walkie (je vous rappelle qu’il n’y avait pas de téléphone portable à l’époque). De plus, ces individus auraient été aperçu à bord d’une embarcation à une heure tardive, probablement pour se débarrasser de l’arme du crime.

Toujours sous scellé, le dossier d’instruction MATHURIN sera rendu public à partir d’octobre 2021.

Sources

Témoignages de
  • Mr Léonard MATHURIN frère de la victime.
  • Mr Emmanuel ROBIN beau-frère de de la victime et ancien maire de la Désirade.
« Guide des faits divers aux Antilles » G.  Gardebled

Vous pourriez aussi aimer…

AUGUSTE-AMBROISE BEBIAN

AUGUSTE-AMBROISE BEBIAN

AUGUSTE-AMBROISE BEBIAN (1789- 1839) Son parcours Issu d’une famille de riches négociants originaires de Toulouse,...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This

Partagez sur :

Partagez cet article avec vos amis!