Written by Chantal CHARLES-ALFRED

Chantal Charles-Alfred, est originaire du Morne-Rouge en Martinique. Depuis sa plus tendre enfance, elle a été baignée lors des rencontres familiales par des anecdotes diverses sur les différents membres de la famille. Sa passion pour la généalogie est un héritage de son grand-père qui connut une vie remplie d’histoire et d’anecdotes.

25 novembre 2021

Le nom de Goyave provient du mot arawak « gayaba », qui était utilisé par les Taïnos à Hispaniola (Haïti).

De nombreux goyaviers poussaient le long de la principale rivière qui descend de la forêt tropicale, couvrant la montagne. Les Amérindiens les auraient amenés aux Antilles bien avant la découverte du Nouveau Monde. Les Caraïbes désignaient le goyave et son fruit  sous le nom « d’Oüaliapa ».

En 1660, les premiers colons français arrivent au nord de Capesterre et installent  rapidement sur le territoire de la commune de vastes plantations sucrières. Ils posent les fondements de la paroisse de « Sainte-Anne de la Petite Rivière-aux-Goyaves » qui fut désignée par la suite sous le nom de Petite-Goyave pour finir au nom connu aujourd’hui de Goyave.

Vers 1688, un des propriétaires de ces habitations offrit aux religieux capucins, , un fond de terre pour y édifier la première église. Cette église en bois fut détruite par le cyclone de 1738 qui ravagea la Guadeloupe, la seconde, en pierre, fut dévastée par les flammes en 1802 lors de la révolte pour la liberté, et la troisième, démolie lors du tremblement de terre de 1851.

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

L’église actuelle fut construite en 1861.

Les nombreuses plantations contribuent à l’essor de la commune.
Mais durant la Révolution française les plantations sont confisquées et la plupart des planteurs doivent émigrer. Certains revinrent à la faveur de l’évolution politique de 1802 et purent récupérer leurs biens.

C’est ainsi qu’Amédée ROUSSEAU hérita de l’Habitation-sucrerie ROUSSEAU à qui il donna le nom de « Forte-Isle ».

L’Habitation Forte-Isle fut mise en adjudication en 1868 et 1869, puis saisie par le Crédit Foncier Colonial en 1891. Devenue un immense champ d’herbes, elle passa dans plusieurs mains inhabiles à la relever avant que Robert NESTY, distillateur, n’en fasse l’acquisition en 1897. Là se fabriqua, jusqu’en 1973, le « Rhum Forte-Isle ». 

En vertu du décret colonial de 1837, Goyave devint une commune à part entière. Le premier maire fut Hyppolite ROUSSEAU.

Au cours du XIXe siècle Goyave subit de nombreuses catastrophes. Deux cyclones en 1825 et 1865 et deux tremblements de terre de 1843 et 1851.
Tout comme l’ensemble des communes de Guadeloupe, Goyave a perdu son lot de contingent durant la première Guerre Mondiale. Un Monument aux Morts rend hommage aux 9 Goyaviens qui trouvèrent la mort durant cette période.

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

En mai 2013 des vestiges sont mis à jour sur le site de Sainte-Claire. Le site , a révélé deux occupations successives : un habitat précolombien occupé entre l’an 500 et 1200 et des bâtiments coloniaux, déjà connus des archives. C’est au sein de cette habitation sucrerie du XVIIIe siècle que les archéologues ont mis au jour le premier moulin à eau jamais découvert en Guadeloupe.

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

https://www.inrap.fr/en-guadeloupe-sainte-claire-une-habitation-sucrerie-du-18e-siecle-9583

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

PERSONNALITE LIEE A GOYAVE :

François LOUISY  (1921- 2007)

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

Sénateur de la Guadeloupe et Maire de Goyave.

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

Vous pourriez aussi aimer…

AUGUSTE-AMBROISE BEBIAN

AUGUSTE-AMBROISE BEBIAN

AUGUSTE-AMBROISE BEBIAN (1789- 1839) Son parcours Issu d’une famille de riches négociants originaires de Toulouse,...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This

Partagez sur :

Partagez cet article avec vos amis!