Written by Chantal CHARLES-ALFRED

Chantal Charles-Alfred, est originaire du Morne-Rouge en Martinique. Depuis sa plus tendre enfance, elle a été baignée lors des rencontres familiales par des anecdotes diverses sur les différents membres de la famille. Sa passion pour la généalogie est un héritage de son grand-père qui connut une vie remplie d’histoire et d’anecdotes.

22 août 2021

Patrick BAUCELIN

(1957)

Sommaire

Présentation

Peu de gens, s’ils ne sont pas originaires de la Martinique, connaissent ce grand réalisateur. Et pourtant Patrick BAUCELIN connait une renommée mondiale !!

Surnommé l’ambassadeur de la Caraïbe depuis déjà plusieurs décennies, le cinéaste parcourt le monde entier afin de faire partager les trésors de nos îles de la Caraïbe en représentant le cinéma des outremers lors des festivals internationaux.

Depuis plus de 40 ans, il travaille sur la production de documentaires afin de promouvoir le patrimoine, la culture et l’histoire de la Martinique et plus largement de la Caraïbe.

 

 Mais quel est son parcours au juste ?

 

Producteur et réalisateur indépendant, Patrick BAUCELIN voit le jour le 13 novembre 1957 à Fort-de-France, Martinique.

Adolescent, il est élève au collège Ernest Renan lorsqu’il découvre l’univers de la photo. Cet amour pour la photographie se développera en véritable passion pour l’image et l’audio-visuel.

Durant le baccalauréat, il est recruté par une équipe de production cinéma en tant que photographe de plateau à l’occasion du tournage d’un film promotionnel sur une chaine hôtelière dans la Caraïbe. Dès lors, sa voie professionnelle est toute trouvée, il sera cinéaste !!!

Suite à cette première expérience, le jeune Patrick enchaîne les séances de stage photo et audio-visuels afin de se perfectionner.

Durant son service militaire, il occupe le bureau photo-cinéma et enrichit son expérience. Son excellent travail sera d’ailleurs récompensé par la médaille du SIRPA (Service d’Information et de Relations Publiques de l’Armée).

En 1981, Patrick décide de se lancer dans l’entreprenariat. Il monte son studio de production « Studio Pat » qui sera spécialisé dans un premier temps dans la photographie.

Petit à petit, la passion pour l’audio-visuel s’accentue et fort de ses premiers succès, il décide de partir à Paris pour mieux s’équiper. Il revient avec une caméra Arriflex, la référence des professionnels de l’époque.

Avec cet équipement de choc, Patrick BAUCELIN se lance dans la production audiovisuelle promotionnelle et le cinéma. Il réalise de nombreux films publicitaires ainsi que plusieurs documentaires.

Mais son objectif n’est toujours pas atteint. Il décide alors de lancer ses propres productions lui permettant ainsi de valoriser tout d’abord son île, la Martinique, puis les autres îles de la Caraïbe.

Son parcours

En 1987, à l’occasion du 3ème festival international du film et du livre médical à Paris, il obtient sa première récompense internationale le « Caducée d’Or » grâce à son film « Vè, ou konnet ? », un film de prévention sur le problème des parasitoses en Martinique.

En 1988, il présente au Festival Images Caraïbe en Martinique sa première fiction « La Nuit de la Saint Sylvestre », un court métrage de 8 minutes.

Le réalisateur se heurte alors à un problème inattendu. Il découvre que les textes de lois qui régissent le cinéma français ne s’appliquent pas aux DOM-TOM et qu’il est impossible d’ouvrir une société de production audiovisuelle « de manière officielle » aux Antilles.

Il sera le premier à pointer du doigt les dysfonctionnements et incohérences du système et parviendra avec les politiques martiniquais à modifier cette loi. Malgré toutes ces difficultés, Patrick BAUCELIN fait le choix de rester dans son île natale, la Martinique.

En 1990, soucieux de travailler dans des conditions optimales, Patrick BAUCELIN crée « l’Espace PAT », un studio de production et d’enregistrement doté d’une salle de cinéma de 110 places et d’un plateau de prise de vue. Ce local sera un lieu d’accueil notamment pour la chaîne télévisuelle privée émergente ATV.

Ses productions connaissent un vif succès notamment aux Etats-Unis où il sera nominé à plusieurs reprises.

En 2007, il reçoit une fois de plus la reconnaissance du public et des professionnels grâce à son film « Les Églises de Martinique, leur histoire au fil du temps », un documentaire qui raconte l’histoire de l’île à travers ses paroisses.

En 2012, il est nominé au Festival de New-York, pour son documentaire, « Les Secrets des forteresses de la Caraïbe » et représente la France.

Il obtient un winnerIl sera également récompensé par un Gold Awards à Houston.

Malgré toutes ces récompenses à l’international, Patrick BAUCELIN manque encore de reconnaissance vis-à-vis de ses pairs …

En 2013, le réalisateur récidive avec un nouveau court métrage sur « Le costume traditionnel, de l’esclavage à la Gran ’robe ».

Son film sera plébiscité par 7 Awards au niveau international.

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

 

En 2015, le cinéaste produit le film « Au temps des Isles à sucre » qui permet de découvrir les différents types de moulins, éléments de toute habitation créole, à travers des images contemporaines filmées et des reconstitutions historiques. Il dépeint aussi la vie des esclaves sur ses habitations.

Ce documentaire a reçu 6 récompenses internationales, dont un Trophy Awards à Hollywood.

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

 

Malgré ses nombreux trophées, à chaque interview Patrick BAUCELIN renie l’aspect commercial pour revendiquer un devoir de transmission.

En 2016, le réalisateur débute le tournage d’une nouvelle production « An tan Lontan », relatant un siècle de vie aux Antilles de 1860 à 1960, avec des mises en scènes reconstituées de la vie d’avant. 

Pour ce nouveau film, Patrick BAUCELIN déploie des moyens importants pour la mise en scène. Plus de 300 figurants sont mobilisés, carrioles, chevaux, bateaux, voitures d’époque, objets anciens, chapeaux, costumes et robes… sont regroupés et restaurés par une équipe de bénévoles mobilisés et très motivés. 

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

 

En parallèle, il lance aussi le second volet « Les secrets des forteresses de la Caraïbe 2 ».

Mais le tournage du film « An tan Lontan » peine car les fonds de cette super production viennent à manquer. Patrick fait alors appel à des cagnottes solidaires pour atteindre son budget. Il est même contraint de vendre quelques effets personnels.

En novembre 2018, dans la cadre de cette production et avec le concours logistique de la municipalité de Fort-de-France, Patrick BAUCELIN réussit le pari incroyable de refaire couler la fontaine Gueydon.

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn
 
  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

La CTO (Caraibbean Tourism Organization) dont le siège est situé à la Barbade, et qui ne regroupe pas moins de 32 gouvernements Caribéen, lui décerne aussi un prix d’honneur.

Il se voit décerné à New York la prestigieuse récompense « Life time Achievement Awards ».

Patrick BAUCELIN est le premier réalisateur français à obtenir une telle récompense et se place au même niveau que des personnalités telles que Sidney Poitier, Harry Belafonte ou Earl Graves.

 

Actuellement, le nouveau projet en cours du réalisateur s’intitule « La couleur de l’esclavage ». C’est un documentaire historique relatant la vie des esclaves dans les plantations et aussi dans les habitations. Il permet ainsi à̀ tout un chacun d’avoir une idée plus précise de cette période esclavagiste.

Avec de nombreux figurants en costumes d’époque ainsi qu’un environnement parfaitement reconstitué, cette production sera sans nul doute également couronnée de succès !!!

Un homme en or !!!

  • Caducée d’or au Festival International du Film et du livre Médical, Paris 1987
  • Bronze Awards au Festival International de Cincinnati, 2003
  • Classic Awards d’or au Festival International de Cincinnati, 2004
  • Awards of Excellence, Arizona 2004
  • Silver Awards, Houston 2004
  • Bronze creative Awards, Oregon 2004
  • Awards of excellence, Festival international du film et de la vidéo, Texas 2004 (TEXAS)
  • Awards creative digital video, Utah 2004, Hudson 2004 (TEXAS)
  • Gold Awards, Floride 2004, Houston 2004 (TEXAS)

 

  “LES EGLISES DE MARTINIQUE, LEUR HISTOIRE AU FIL DU TEMPS”

  • 2007 – Finalist, DV Awards, Park city (UTAH)
  • 2007 – Honorable Mention, Accolade, La Jolla (CALIFORNIE)
  • 2007 – Grand Goldie film Award, (FLORIDE)
  • 2007 – Platinum Best of show, Salt Lake City (UTAH)
  • 2008 – Awards of distinction, Communicator Ashland (KENTUKY)
  • 2008 – Awards of excellence, Arlington (TEXAS)
  • 2008 – Platinium, Marcon Awards (USA)
  • 2008 – Excellence Award, Insight (NAFDMA) (USA)
  • 2008 – Platinium Awards, Arlington (TEXAS)
  • 2008 – Classic awards 30th, Ashland (KENTUKY)
  • 2009 – Silver Awards, 42th Houston international (TEXAS)

 

 

“LES SECRETS DES FORTERESSES DE LA CARAIBE”

  • 2011 – Grand Prix du Documentaire, Cinamazonia (GUYANE)
  • 2011 – Excellence Film, Award Palatka (FLORIDE)
  • 2011 – Bronze Awards, Lexington (KENTUCKY)
  • 2011 – Award of Merit, La Jolla (CALIFORNIE)
  • 2011 – Platinum Award AMCP, Arlington (TEXAS)
  • 2012 – Award of MERIT, Best short La Jolla (CALIFORNIE)
  • 2012 – Gold Award, 45th  Worldfest Houston (TEXAS)
  • 2012 – Winner Film, 55th Festival International New York (USA)
  • 2012 – Silver Award, 33rd Ashland (KENTUCKY)
  • 2012 – Awards Video Production -Park City (UTAH)
  • 2012 – Awards of distinction, Communicator – Ashland (KENTUCKY)
  • 2012 – Award of excellence, Videographer- Arlington (TEXAS)

  “LE COSTUME TRADITIONNEL,  DE L’ESCLAVAGE A LA GRAN’ROBE”

  • 2013 – Gold Award, 46th Houston International Film and Video festival (TEXAS)
  • 2013 – Winner, 56th New York International film and television festival (USA)
  • 2013 – Gold Award, Prestige film award (CALIFORNIE)
  • 2013 – Award of Distinction, 19th annual international Academy Awards Ashland (KENTUCKY)
  • 2013 – Bronze Awards, 34th th annual Best films and Video productions à Ashland (KENTUCKY)
  • 2014 – Grand Goldie film Award (FLORIDE)
  • 2014 – Silver Awards, 11th annual H.I. Awards Noblesville (INDIANA)
  • 2014 – Platinum Awards, Festival International des arts audiovisuels Arlington (TEXAS)
  • 2014 – Awards of excellence, B.S. competition films and television La Jolla (CALIFORNIA)

   “VILLES DES ILES DE LA CARAIBE”

  • 2014 – Gold Award, 48th Festival International de Houston (TEXAS)

  “AU TEMPS DES ISLES A SUCRE”

  • 2016 – Gold Award, 50th Festival International de Houston (TEXAS)
  • 2016 – Finalist Award Winner, 59th New York International film and television festival (USA)
  • 2016 – Winner Award, Hollywood international independent documentary (LOS ANGELES)
  • 2016 – Bronze Award, 37th Ashland (KENTUCKY)
  • 2017 – Prix Nord Sud, 14th Festival international Panafricain à Cannes (FRANCE)

  “LES SECRETS DES FORTERESSES DE LA CARAIBE 2”

  • 2018 – Gold Award, 51st Festival International de Houston (TEXAS)
  • 2018 – Honorable Mention, Festival de Californie (USA)

 “ANTAN LONTAN“

  • 2020 – Gold Award, 53rd Festival International de Houston (TEXAS)
  • 2020 – Gold Award, 40th festival, Ashland (KENTUCKY)
  • 2020 – Silver Award, New York (USA)                                             

Ses réalisations


 

Sources

https://patrickbaucelin.com/dvd/

https://patrickbaucelin.com/medias/

 https://www.youtube.com/watch?v=3Nb0PF1Yr7A

Vous pourriez aussi aimer…

Pierre-Marie PORY-PAPY

Pierre-Marie PORY-PAPY

Pierre-Marie PORY-PAPY 1804 - 1874 Son parcours Pierre-Marie PORY-PAPY  est né le 3 mai 1805 à Saint-Pierre en...

Louis-Auguste CYPARIS

Louis-Auguste CYPARIS

Louis-Auguste CYPARIS (1874 - 1929) Qui est CYPARIS ? Louis-Auguste CYPARIS dit Ludger CYLBARIS est né à la Martinique...

Léon COMPÈRE dit Léandre

Léon COMPÈRE dit Léandre

Léon COMPÈRE dit Léandre (1874 – 1936) Qui est Léon COMPERE ? Léon COMPÈRE dit Léandre est né à Saint-Pierre en 1874,...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This

Partagez sur :

Partagez cet article avec vos amis!