Written by Chantal CHARLES-ALFRED

Chantal Charles-Alfred, est originaire du Morne-Rouge en Martinique. Depuis sa plus tendre enfance, elle a été baignée lors des rencontres familiales par des anecdotes diverses sur les différents membres de la famille. Sa passion pour la généalogie est un héritage de son grand-père qui connut une vie remplie d’histoire et d’anecdotes.

1 janvier 2021

LILIAN THURAM

(1972)

Sa jeunesse

 Lilian Thuram est né le 1er janvier 1972 à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe. Issu d’une famille de 5 enfants, il est le fils de Mariana THURAM et l’arrière-arrière petit-fils de Mathurin Thuram esclave sur l’Habitation Bébian à Anse Bertrand.

En 1980, sa mère quitte la Guadeloupe seule pour trouver du travail à Paris, en espérant trouver une meilleure qualité de vie pour ses enfants. Lilian arrive en France en 1981, il vivra dans le quartier des Fougères à Avon, près de Fontainebleau. 

Il intègre le club local et joue comme milieu de terrain pour les « Portugais de Fontainebleau ». Suivront les clubs du racing club de Fontainebleau et de Melun. Melun où il croisera Claude Makélélé. Il obtient son baccalauréat peu de temps après.

Son parcours professionnel

Sa carrière de joueur professionnel débute sous les couleurs de l’AS Monaco, équipe de première division du championnat de France.

Six ans après il quitte l’hexagone pour signer en série A italienne, dans le club de Parme puis il s’engage à la Juventus de Turin en 2001, il est engagé pour 36,6 millions d’euros.

A l’arrivée d’Aymé Jacquet alors sélectionneur de l’équipe de France, Lilian Thuram devient titulaire.

Avec Marcel Dessailly, Laurent Blanc et Bixente Lizarazu, il forme alors un quatuor défensif des plus redoutable, voire le plus fort de l’histoire de la coupe du monde. Avec ses 4 défenseurs, l’équipe française ne perd aucun match entre 1996 et 2000.

Lors de la demi-finale de la Coupe du Monde durant le match France/Croatie, Lilian Thuram marque deux buts décisifs. Ces buts permettront à l’équipe d’accéder à la finale et ensuite de la remporter brillamment la coupe. Ce seront les seuls buts marqués par le guadeloupéen en équipe nationale.

En 1998, il devient Champion du Monde avec les bleus de l’équipe de France et également champion d’Europe 2000.

Avec ses coéquipiers, il recevra la médaille de la Légion d’Honneur remise par le président Jacques Chirac. La France les acclame comme des héros.

Laurent Blanc et Marcel Desailly prennent leur retraite mais Lilian Thuram continue à s’imposer dans l’axe. Il amènera même l’équipe à la finale de la coupe du monde 2002.

Lilian Thuram quitte l’Italie et la Juventus de Turin en juillet 2006 pour partir jouer en Espagne au     FC Barcelone. Sa carrière semble sur le déclin et il joue peu dans son nouveau club.

Raymond Domenech, nouvel entraineur lui fait néanmoins toujours confiance, le guadeloupéen continue à jouer en équipe de France. Il jouera durant l ‘Euro 2008 avec ses coéquipiers des bleus mais l’équipe française n’est pas à la hauteur. Thuram jouera là ses derniers matchs sous le maillot tricolore.

Le 1 er août 2008, il met fin à sa carrière, on a décelé chez lui une malformation cardiaque qui l’oblige à arrêter la compétition.

Sa reconversion

Tête bien pleine, homme d’action, Lilian Thuram n’hésite pas à s’engager pour les sans-papiers ou contre les discriminations de toutes sortes.

En parallèle à sa carrière sportive, il est membre du collectif « devoirs de mémoire » et membre du Haut Conseil à l’Intégration. Il prend publiquement position pour tous les sujets liés au racisme et à l’immigration et créé dans le même temps une fondation                   

La Fondation Lillian Thuram, éducation contre le racisme

En 2010, il se voit décerner par la chancellerie des universités de Paris le « prix Seligmann contre le racisme  » pour son ouvrage  « Mes étoiles noires, de Lucy à Barack Obama ». 

Il  participe par ailleurs aux activité de l‘Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) et intégrera son Conseil d’Administration. A ce titre, il accompagné Pascal Boniface, directeur de l’IRIS, en Afrique de l’Ouest en juin 2007, au cours d’une « mission de sensibilisation sur le sort des enfants soldats« , qui furent recrutés de force par des milices ou des armées. Il a également participé à la rédaction de différentes tribunes, comme celle pour la coupe du monde de football de 2018 en Israel et en Palestine, ainsi qu’au colloque « Diversité et Rayonnement de la France » , le 12 novembre 2008. 

Le 18 octobre 2010, l’Unicef annonce que Lilian Thuram est nommé ambassadeur de l’Unicef pour un programme de reconstruction des écoles ravagées par les séismes en Haïti.

En avril 2011, Lilian rencontre des jeunes réfugiés  du camps de Qalandia en Cisjordanie. En mars 2012, il participe à l’inauguration du Mémorial de l’Abolition de l’esclavage de Nantes, aux côtés de Jean-Marc Ayrault, maire de Nantes et initiateur du projet, de  Nicéphore Soglo, ancien président du Bénin et de Christiane Taubira, députée de la Guyane.

En 2012, il s’associe à l’économiste Pierre Larrouturou ainsi qu’à diverses personnalités telles que Stéphane Hessel, Edgar Morin ou encore Michel Rocard pour fonder le Collectif Roosevelt 2012. Ce mouvement citoyen vise à l’insurrection des consciences et à peser sur les décisions de nos dirigeants en proposant 15 réformes d’ordre financier, économique, social et environnemental pour éviter de s’enfoncer davantage dans la crise.

Lilian Thuram soutient la lutte contre l’homophobie, tant au niveau institutionnel  que dans le sport. Il soutient également le mariage homosexuel, comparant les opposants à celui-ci aux racistes s’opposant à l’égalité entre les noirs et les blancs.

A la suite des attentats du 13 novembre 2015, il participe à l’élaboration du mouvement « néorésistance, lutte contre l’obscurantisme par l’humanisme, lancé par le philosophe Cespedes. Se référant à Nelson Mandela, Lilian Thuram affirme « Etre néorésistant, c’est se dire qu’un autre monde est possible » !!

Le 29 septembre 2017, Lilian Thuram est fait « Docteur Honoris Causa » de l’université de Stockholm. 

Lilian Thuram est père de deux enfants, Marcus et Kephren , deux prénoms qui en disent long sur son engagement contre le racisme et pour l’égalité.

Son fils Marcus, a d’ailleurs,  pris la relève en intégrant l’équipe de France nationale de football, tout comme son père, qui compte à ce jour 142 sélections.

Sources

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lilian_Thuram

https://www.thuram.org/

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn
 
  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Gmail
  • LinkedIn

 

 
  

Vous pourriez aussi aimer…

AUGUSTE-AMBROISE BEBIAN

AUGUSTE-AMBROISE BEBIAN

AUGUSTE-AMBROISE BEBIAN (1789- 1839) Son parcours Issu d’une famille de riches négociants originaires de Toulouse,...

6 Commentaires

  1. Fondelot

    Super Chantal

    Réponse
  2. Katia coze

    Il serait bon de partager cette page, à la nouvelle génération, et de rendre hommage à toute ces figures marquantes de l’histoire

    Réponse
    • Georges OLIVIER

      Merci pour ces précieux conseils. Nous comptons également sur vous et toute la communauté pour partager notre site Internet et l’ensemble de ses pages avec votre entourage. N’hésitez donc pas à user sans aucune modération de nos liens de partage sur les réseaux sociaux et autre support.

      Réponse
  3. Rome Chantal

    Beau travail Chantal, toutes mes félicitations.

    Réponse
  4. Mikaël Ladire

    Article très intéressant, j’ai appris pas mal de choses sur Lilian Thuram.

    Réponse
    • Chantal CHARLES-ALFRED

      Notre histoire culturelle est riche, certaines personnes font des choses remarquables sans qu’on le sache

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This

Partagez sur :

Partagez cet article avec vos amis!